Défi du Livreur « Amélioré »

On connait tous le défi du livreur de pizza, et la serviette qui tombe « par accident », mais soyons réalistes, plus aucun livreur ne croit vraiment au côté accidentel… Alors voici un défi qui laisse tomber ce faux prétexte.

Équipement nécessaire: une jolie robe de chambre courte (ou à défaut la fameuse serviette) et une pièce de 2€.
Le port de talons haut, bien qu’optionel est toujours le bienvenu. Et le port d’accessoires type buttplug, pince-tétons (etc…) peut également être envisagé si vous vous sentez vraiment coquine.

Une fois équipée, il ne vous reste qu’à passer commande (évitez votre pizzeria habituelle si vous ne souhaitez pas de situation génante à l’avenir) et attendre…

Si vous avez opté pour la robe de chambre sexy, assurez-vous que le décolleté soit assez ouvert pour laisser comprendre l’absence de soutien-gorge sans toutefois laisser voir vos seins.

Lorsque le livreur arrive, effectuez l’échange normalement, puis au lieu de faire semblant d’être maladroite, faites-lui cette proposition directe: « Comme pourboire, vous préférez 2€ ou que je retire ma robe de chambre/ma serviette? »

Si le livreur opte pour les 2€, vous devrez être punie (je laisse le soin à votre conjoint –ou à vous même– de choisir cette punition), mais vous devrez néanmoins ouvrir votre décolleté un peu plus sous ses yeux de telle façon que vos aréoles soient visibles et, tout en tendant la pièce de 2€, lui demander s’il est sûr de son choix… (S’il refuse de nouveau, n’insistez pas plus.)

Sinon, une fois nue, faites lentement un tour sur vous-même et donnez-lui quand même les 2€ « pour le féliciter d’avoir fait le bon choix. »

Défi bonus: Pendant que vous tournez sur vous-même et êtes dos au livreur, penchez-vous en avant et passez langoureusement une main entre vos jambes avant de vous retourner, puis une fois de nouveau de face, jouez avec vos seins quelques secondes avant de lui donner les 2€.

Défi du Livreur « Amélioré »
5 (100%) 1 vote
, ,

4 thoughts on “Défi du Livreur « Amélioré »

  1. J’ai eu l’idée de poster notre version de ce défi classique après qu’il soit apparu pour moi sur la page « défi au hasard ». (Il y a une autre raison que vous comprendrez à la fin de ce commentaire…)

    Ma femme a éxécuté ce défi pour la première fois alors que nous passions un week-end dans un AirBnB il y a quelques années (avant le covid).

    Je lui avais au départ proposé le défi classique du tombé de serviette, et c’est elle qui m’a dit « Tu crois vraiment que les livreurs ne savent pas que c’est fait exprès? Autant y aller franco et lui proposer un strip en pourboire! »

    N’étant pas chez nous et n’ayant donc accès qu’à une garde-robe limitée, ma femme a ouvert nue sous une serviette. L’entrée de la maison que nous avions louée me permettant de m’installer de façon à profiter du spectacle sans que le livreur puisse me voir, c’est bien sûr ce que j’ai fait. Et dès cette première fois, ma femme a rempli les conditions bonus.

    Elle a trouvé ce petit jeu très excitant, et m’en a par la suite reparlé plusieurs fois en me disant qu’elle avait presque hâte qu’on se refasse un week-end dans ce genre pour recommencer… Je lui ai alors suggéré qu’au lieu d’attendre, on pouvait juste passer commande à une autre pizzeria que notre habituelle.

    Elle a tout d’abord été réticente à l’idée que son « spectateur » sache où nous habitions, mais quelques jours plus tard, déjà excitée par d’autres petits jeux, elle a finalement proposé qu’on le fasse…

    Cette fois-là, elle a pu prendre le temps de se préparer, enfilant une robe de chambre noire très courte (le bas de ses fesses est visible même quand elle se tient droite) et des talons… Elle a de nouveau rempli les conditions bonus, mais avec encore plus de sensualité que la première fois.

    J’ai gardé le numéro de cette pizzeria, que nous n’appelons que lorsqu’elle se sent d’humeur joueuse… Elle a effectué ce défi 5 ou 6 fois en tout, en changeant d’accessoires, plusieurs fois avec son buttplug, une autre en ne portant que des bas et un porte-jarretelles, une autre encore en portant un collier « de chien » avec sa laisse et des menottes de cuir (détachées) aux poignets et aux chevilles, et une dernière avec son oeuf vibrant que je contrôlais à distance…

    Elle n’a subit un échec qu’une seule fois, en juillet dernier, parce que c’est une livreuse, embauchée pour les vacances, qui est venue. Mais ma femme lui a quand même fait la proposition.

    Après l’acquisition de ses nouveaux pince-tétons reliés par une chaine samedi dernier (Cf. mes commentaires de mes 2 défis précédents), elle m’a dit « je pense les porter la prochaine fois qu’on commendera des pizzas »…

Laisser un commentaire