Salle obscure

La prochaine fois que tu iras au cinéma, tu porteras une jupe et un t-shirt ou un top de ton choix, mais pas de sous-vêtements. Tu préfèreras sans doute choisir une heure de faible affluence, une matinée, peut-être.

Dans la salle, tu pourras t’intaller où tu le désires. Aussitôt assise, tu quitteras tes chaussures et tu les rangeras sous le siège voisin du tien. Lorsque commencera la projection des bandes-annonces des films à venir, tu ôteras ta jupe et la placeras au-dessus de tes chaussures. Enfin, aux premières images du générique, tu enlèveras ton haut.

Pendant le film, tu te caresseras de façon à frôler l’orgasme à deux reprises, mais à le frôler seulement: si tu devais jouir, ta sortie serait considérée comme un echec. Si à un moment de la projection, la lampe de poche d’une ouvreuse menaçait de te dévoiler, tu pourrais te couvrir de ton haut. Mais c’est la seule circonstance qui t’autoriserait à le faire. Aux premières images du générique de fin, tu pourras te rhabiller et quitter la salle.

Salle obscure
4.4 (87.5%) 8 votes
, , , ,

Laisser un commentaire