Premier auto défi (de début d’année)

Pas eu beaucoup de défi, alors je me suis promené sur le site et j’ai pu lire nombre de défis. Je me suis fais le mien : acheter bas, porte jarretelle et soutien-gorge dans un magasin de lingerie….

Et comme j’avais du temps aujourd’hui je me suis décidé. J’ai quitté mon travail sans au préalable me munir de ma mini cage de chasteté, la clef pendant à un tour du  coup (très soumis).
Cela me valu une petite frayeur car sous le coup de l’émotion dans les toilettes j’avais oublié de mettre le verrou… et ce qui devait arriver arriva : un homme a ouvert la porte sur moi en train de verrouiller ma cage. Des deux je crois que c’est lui qui a été le plus surpris, il a refermé la porte ! Que je me suis empressé de verrouiller. Par précaution j’étais à un étage différent de notre entreprise.

Fébrile, tremblant me voilà parti à destination du magasin repéré dans une galerie marchande non loin de mon travail.

Non content du challenge, j’ai visé une vraie petite boutique de lingerie.

Coeur battant la chamade, chaque seconde qui écourtait le moment fatidique je me demandais si j’allais y arriver, trouver la force de rentrer et demander  une tenue, épine dorsale de mon défi. Il ne s’agissait pas de choisir et partir mais bien d’avoir le conseil de la vendeuse en lui faisant comprendre que c’était pour moi.

Donc à la fois excité et tremblant, me sentant très femme avec ma mini cage qui raccourci mon penis à sa plus petite expression, j’arrive sur le magasin.

Mon rythme cardiaque s’accélère fortement, je respire plus fortement. Le magasin était bien ouvert, assez petit -impossible d’échapper à la vendeuse. Dans mon for intérieur j’espérai une fermeture.

Je ralentis mes pas pour m’arrêter devant la vitrine et là je vois la vendeuse discuter avec une autre femme. Mon courage s’évanouit et me voilà sur le départ…. Tout cela pour ça, non ressaisis toi allez !
Je reviens et rentre (tension des plus extrême, gorge sèche, coeur qui bat 100 pulsations minutes, excitation totale). La cliente n’est plus là ouf je descend en émotion. La vendeuse me salue, je la salue à mon tour d’une petite voie,

– Bonjour Madame,

– Bonjour Monsieur,

– je cherche une tenue sexy

– oui Monsieur nous avons tout ce qu’il faut. Quelle taille (aïe la phrase fatidique. Le temps s’arrête, les minute comptent double)

Je m’entends lui répondre : c’est un peu gênant

– pardon fit-elle ne sachant pas si elle ne m’avait pas entendu -ma voix se faisait de plus en plus petite- ou si elle ne comprenait pa du tout

Allez quant on est au bord il faut se jeter tant pis, mais vous ne pouvez imaginer comme le temps était long !

– en fait c’est pour moi

– a très bien, pourquoi pas me repondit-elle super pro (tout d’un coup de me suis détendu, j’ai défait mon écharpe laissant entrevoir mon collier avec la clef ). Elle a sourit et à commencer à me présenter plusieurs ensembles tout en m’indiquant que je ne pourrai essayer

– oui naturellement fis-je

– qu’elle est votre taille? Que prenez vous d’habitude?

– je ne sais pas, c’est la première fois vous comprenez mais je voudrai un coordonné noir assez sexy -mes inibitions lâchaient toutes

– j’ai ce qu’il vous faut. Pour le soutien-gorge je vous conseille celui ci avec des cousins pour mettre en valeur votre poitrine

-….

– j’imagine que vous souhaitez un porte jarretelle ?

– oui

– et pour le bas j’ai cette culotte,

– vous n’auriez pas un string ?

– si bien sur… mais je vous conseillerai plutôt ce shorty mettant bien en valeur vos jambes

– tres bien je prends le tout

– pour les bas vu que vous êtes grand je vous met une taille 6

– merci madame

Puis assez détendu je règle en partant. Elle me sourit et me souhaite une bonne journée.

Histoire écrite dans ma nouvelle tenue ! ( prochain défi : chez l’esticienne avec ma nouvelle culotte et non plug qu’il me faudra enlever lorsqu’elle m’épiler les fesses…)

Premier auto défi (de début d’année)
5 (100%) 1 vote
, , , , ,

2 thoughts on “Premier auto défi (de début d’année)

Laisser un commentaire