Parcours du combattant

Ce nouveau séjour à la campagne va te permettre de prendre l’air et d’aller faire une promenade en forêt. Avant de partir, tu te muniras d’un sac à dos, dans lequel tu glisseras un sac en platique de trente litres, ainsi qu’un autre sac d’un format plus modeste. Un sécateur pourrait également t’être utile. Car il faut bien donner un but à ta sortie, et de celle-ci tu devras rapporter plusieurs choses: des cailloux, pour commencer, plein le plus petit des deux sacs, puis une vingtaine de tiges de ronces, d’une longueur d’environ un mètre chacune. Tu rempliras le plus grand sac de feuilles mortes et d’humus, puis tu ajouteras à ta collecte huit ou dix branches mortes, longues d’une cinquantaine de centimètres et épaisses d’un ou deux doigts.

De retour à la maison, tu monteras directement au grenier, où tu déposeras ton chargement. A l’aide de tout ce que tu pourras trouver de vieux meubles, de coffres, de planches et d’ustensiles divers, tu délimiteras sur le plancher un couloir d’environ un mètre de large sur cinq mètres de long. Les meubles serviront à en borner les deux côtés, tandis que le sol se trouvant à l’intérieur de ce couloir sera entièrement dégagé. tu couvriras ensuite toute cette surface de feuilles mortes, en les répartissant aussi régulièrement que possible. Tu agiras de la même manière avec les cailloux, les ronces, les branches mortes.

Tu redescendras ensuite chercher une large bassine, dont les bords devront avoir environ vingt centimètres de haut, et que tu rempliras à moitié d’eau. Tu monteras également au grenier deux paires de menottes, avec leurs clefs, ton oeuf vibrant et sa télécommande, cinq pinces à linge, et un bandeau pour les yeux qui soit à la fois efficace et et résistant à l’eau: il ne devra pas être en papier ou en carton, par exemple.

A une extrémité de la piste que tu as aménagée, tu placeras la bassine. Tu plongeras dedans les clefs des menottes, les repositionnant au besoin, afin qu’elles se trouvent à peu près au milieu du récipient. Tu jetteras dans l’eau trois ou quatre généreuses poignées de feuilles mélangées à l’humus, ainsi qu’une petite poignée de cailloux. Tu te déshabilleras entièrement, puis tu urineras dans la bassine, avant d’aller rejoindre l’autre bout de la piste. Là, tu mettras en place ton oeuf vibrant réglé au maximum, ainsi que deux pinces à linge, qui viendront garnir la pointe de tes seins. Les trois autres pinces serviront à maintenir étroitement jointes les lèvres de ton sexe. A chacune de tes chevilles, tu attacheras la boucle d’une paire de menottes. Il sera alors temps de t’agenouiller, avant d’abaisser le bandeau sur tes yeux et de refermer les boucles des menottes restées libres sur tes poignets. Tu feras enfin basculer ton corps en avant et tu t’efforceras d’aller récupérer dans la bassine les clef qui te permettront de te libérer.

Parcours du combattant
3.5 (70%) 2 votes
, , ,

Laisser un commentaire