Les Mots Clés

Ce défi, bien que conçu « pour elle », nécessite d’être en couple ou au minimum d’avoir un complice connaissant vos penchants exhib. (Et peut bien sûr être facilement adapté pour un homme.)

Pour commencer, décidez avec votre partenaire de 2 mots clés et d’une durée pour le défi. Plus les mots sélectionnés seront simples et d’usage courant plus le défi sera difficile (mais je déconseille de choisir des mots trop compliqués quand même car cela retirerait beaucoup du fun de ce défi.) Le 1er mot fera référence à votre soutien-gorge, le second à votre culotte.

Durant toute la période concernée, dès que vous êtes en compagnie de votre partenaire de jeu, à chaque fois que qui que ce soit (y compris vous-même) prononcera l’un des mots, vous disposerez de 2 minutes maximum pour retirer le sous-vêtement concerné et le confier à votre partenaire.

Votre partenaire ne vous rendra le sous-vêtement qu’après que vous lui ayez montré 5 fois (à minimum 10 minutes d’intervalle), pendant 5 secondes minimum, la partie de votre corps qui aurait dû être couverte par le sous-vêtement (donc sexe et/ou fesses pour la culotte, et seins pour le soutien-gorge)…

Une fois le sous-vêtement de nouveau en votre possession, vous ne disposez que d’une minute pour le remettre, ou vous perdrez le droit de le porter pour le restant de la journée et devrez montrer la partie du corps concernée immédiatement, là où vous vous trouvez, dès que votre partenaire prononcera votre prénom ou surnom.

Votre partenaire a bien sûr le droit de prononcer l’un des mots à tout moment, sauf si vous vous trouvez en présence d’une connaissance… Mais dans ce cas, il a le droit (et même le devoir) de tenter de faire prononcer le mot par quelqu’un d’autre.

Le « passage de témoin » (donner votre sous-vêtement) est souvent la partie la plus compliquée en présence de connaissances. Vous pouvez donc décider que dans ce cas, le délai de 2 minutes se termine dès que vous avez soit montré le sous-vêtement à votre partenaire, soit montré la partie du corps correspondante. Mais je recommande que le passage de témoin doive avoir lieu malgré tout dès que possible, car s’en passer revient à se priver d’une partie du fun.

Une règle optionnelle qui ajoute encore du piment: il vous est interdit d’ouvrir/fermer une porte entre le moment où le mot a été prononcé et celui où vous retirez votre sous-vêtement. (Avec cette rêgle, impossible d’aller se cacher aux toilettes, par exemple, vous devrez vous contenter d’un coin de mur au mieux.)

Et pour rendre les choses encore plus compliquées, vous pouvez ajouter qu’à partir du moment où le mot a été prononcé et jusqu’à ce que vous ayez prouvé à votre partenaire que vous avez bien retiré le sous-vêtement, vous n’avez pas le droit de parler! (Donc impossible de vous excuser de devoir quitter la pièce, par exemple.)

Les Mots Clés
5 (100%) 2 votes
, , , ,

One thought on “Les Mots Clés

  1. Nous y jouons très souvent. En fait, dès que nous nous rendons en soirée chez des amis, ou dès que nous sommes en vacances, le jeu démarre automatiquement…

    Ma femme adore ce défi/jeu. Il est arrivé plus d’une fois que, lors d’une soirée, je ne remarque pas qu’un des convives avait prononcé l’un des mots clés et que je ne le comprenne qu’au moment où ma femme m’a discrètement glissé sa culotte dans la main ou son soutien-gorge dans ma poche…

    Nous avons ajouté le fait que si nous voyons l’un des mots clés écrit quelque part, ça compte.

    Nous utilisons par défaut les mots « pamplemousse » et « choucroute » comme mots clés, car ils sont suffisamment peu utilisés dans une conversation normale et pas si évidents à faire prononcer à quelqu’un… Mais il nous arrive de changer le temps d’une soirée (pour que je doive réussir à faire dire tel ou tel mot compliqué sans le dire moi-même).
    Lors de nos voyages à l’étranger, nous choisissons en général 2 mots de la langue locale (et 2 mots en anglais puisque c’est souvent la langue commune qu’on emploie avec les gens rencontrés) afin que le jeu reste fun.

    Nous jouons toujours avec la règle interdisant d’ouvrir/fermer une porte… Ma femme s’est donc plus d’une fois retrouvée entièrement nue sous la ceinture dans un couloir chez des amis parce qu’elle avait commis l’erreur de choisir de porter un pantalon et que j’avais réussi à faire dire le mot clé correspondant à sa culotte.

    Nous avons testé plusieurs fois la règle interdisant de parler, elle ajoute un certain piment, mais nous ne l’utilisons pas tout le temps, car ne pas pouvoir s’excuser de quitter la pièce soulève très vite la suspicion.

    Et je précise que même si j’ai techniquement le droit de prononcer les mots clés à n’importe quel moment, j’évite de le faire trop souvent pour que ça ne devienne pas lourd. En fait, les rares fois où je le fais, j’attend toujours ce que je considère comme un bon moment, quand l’endroit où nous nous trouvons rend le fait de se cacher correctement quasiment impossible dans les 2 minutes disponibles par exemple. 😉

    Enfin, nous avons une dernière règle, si après avoir réussi à faire prononcer l’un des mots à quelqu’un et avant d’avoir dû rendre le sous-vêtement à ma femme, je parviens à faire prononcer le même mot par quelqu’un d’autre, alors elle doit dès que possible, selon le sous-vêtement retiré, soit se lécher un téton, soit s’introduire 2 doigts dans le sexe (et je dois pouvoir le voir).

    Bref, si vous décidez de tester ce jeu, n’hésitez pas par la suite à expérimenter un peu autour des règles de base…

Laisser un commentaire