Fais clochette

Immédiatement après ton petit déjeuner, tu prépareras deux pinces à linge de la façon suivante : à chacune tu attacheras un fil de lin, auquel tu auras accroché un grelot, d’un modèle comparable à celui que l’on trouve aux colliers des chiens. Tu porteras ces pinces à linges à tes grandes lèvres pendant toute la journée, sous une jupe dont la longueur est laissée à ta discrétion. Tu auras cependant le droit de légèrement déplacer les pinces toutes les vingt minutes – c’est même fortement recommandé.

Chaque fois que quelqu’un fera une remarque de quelque nature que ce soit, la moindre remarque, à propos du bruit de tes grelots, tu devras retrousser ta jupe et découvrir ton sexe, puis compter lentement jusqu’à trois avant de la rabattre. Tu ne serreras pas les jambes : il faut que la personne en question puisse non seulement voir, mais tout voir, et bien voir. Si on te pose une question, tu répondras que c’est pour un projet artistique.

Pendant cette journée, tu ne porteras pas non plus de soutien-gorge, mais un chemisier assez léger, qui permette à un regard intéressé de deviner que tu es nue dessous. A chaque fois que tu déplaceras les pinces à linges, tu manipuleras également la pointe de tes seins pour les faire durcir. Tu n’ôteras les pinces à linge qu’avant de te mettre au lit.

Fais clochette
5 (100%) 3 votes
, ,

Laisser un commentaire